La sexualité pour mieux s’assumer et mieux vivre

31 janvier 2020 / By Claire
JEMECLATEAULIT-BIENETRE

Voilà (encore)  un site web qui parle de sexualité : c’est jemeclateaulit.fr
Derrière ce site web, deux femmes (pour les découvrir c’est par là). Pas deux nymphos non, juste deux femmes qui ont compris et ressentis qu’en se libérant de leurs chaines psychologiques autour de la sexualité, elles allaient mieux vivre dans tous les domaines de leur vie. Comment ne pas vouloir partager cette méthode qui permet d’atteindre un plus grand niveau de confiance et d’estime de soi ? Car oui, jemeclateaulit.fr n’est pas un magazine féminin qui parle « juste » sexo : c’est une méthode qui positionne la sexualité comme ingrédient de son bonheur, comme un outil au service de son développement personnel et du bien-être de son couple.

La sexualité, un domaine qui nous conditionne depuis toujours

Qui peut affirmer être réellement ce qu’il souhaite être sexuellement ? Il s’agit pour y arriver de mettre à mal plusieurs diktats de la société, de notre culture du « bien pensant », de la religion et de sa « sainte monogamie », de la famille et de « notre image » pour toujours être digne du clan…

Comment vivre sa sexualité quand une femme est appelée salope quand elle créé du désir ? Quand elle est dite frigide quand tout simplement elle n’a pas de feeling avec un homme ? Comment vivre sa sexualité quand Jesus est l’opération du Saint-Esprit ?
Rien que ces 3 questions et les réactions qu’elles suscitent à leur lecture démontrent que nous ne sommes pas toutes égales. Apprenons à ne pas nous juger mais à accepter pour évoluer.

Notre psychologie se construit avec ce qui nous entoure et cela depuis notre plus jeune âge. Un enfant se construit avec ses parents, avec le passé de ses parents également. C’est ce que nous enseigne la psychogénéalogie. Cela signifie que nous sortir de nos schémas est un travail de prise de conscience qui ne se fait pas toujours facilement : rechercher les causes, questionner sa famille, mettre en lumière ses propres failles, oser affronter ses peurs… Seul, c’est délicat. Le manque de recul nuit à ce cheminement. Avec des amis également, cela reste délicat (leur avis dépend de leur propre vie et schémas). L’objectivité est nécessaire. Mais a-t-on toujours besoin pour autant d’aller voir un sexologue ou un thérapeute ? Et si jemeclateaulit.fr était cette méthode à adopter ?

La sexualité est notre expression, celle de notre être et ses besoins, ses envies.

Nous avons le droit de nous exprimer de la façon dont nous avons besoin, sans jugement. Sans NOTRE jugement pour commencer. Car oui, nous avons tendance à être dur avec nous même et doux avec les autres. Utilisons notre bienveillance avec nous-même également. La sexualité s’apprend et évolue tout au long de la vie. Personne ne sait tout et encore moins de manière innée. Ce sont bien nos expériences qui nous forgent, c’est bien oser et découvrir qui nous permet de nous connaitre et d’identifier la source de nos désirs, de nos plaisirs et de nos limites. Pour oser et découvrir, il faut être en confiance. Alors le sexe peut-il être pris à part ? « Je suis bloquée au lit, je me concentre sur ma sexualité et cela ira » est-ce suffisant docteur ? Ne faut-il pas creuser d’autres questions autour de notre histoire, de la relation avec notre corps, de la découverte de la sexualité ou encore de l’environnement où nous avons grandi ?

Je veux être heureuse grâce à ma sexualité !

Le sexe est la seule énergie sur terre qui créé la vie.

Nous avons le droit de ressentir cette énergie créatrice. Désir, envie, capacité d’aller de l’action… Avez-vous fait le lien entre la phase de séduction, quand on plait à l’autre, on ressent cette vague de confiance en soi dans TOUS les autres domaines de sa vie ? Si aimer donne des ailes, le sexe donnerait peut être cette capacité de cavaler sur terre et de nous donner une bonne énergie.

S’assumer sexuellement, c’est être à l’aise dans son corps, dans ses désirs et leurs expressions. C’est bien plus qu’une seule attitude au lit. C’est transpirer de l’assurance, sans pour autant vouloir marcher sur les pieds ou crier « ni pute ni soumise ». C’est être fier de qui nous sommes, même si cela n’empêche pas des remises en question et des doutes, c’est assumer ces périodes de creux pour mieux rebondir et aller de l’avant. C’est parler sexualité avec ses enfants sans tabou car on a suffisamment travailler sur soi pour vouloir leur donner des clés et pas des valises de 3 tonnes pour démarrer dans la vie.

Oui, s’assumer sexuellement, c’est un engagement sur la voie du développement personnel

Des techniques pour stimuler ton homme ou ta femme, oui il en existe et peut-être que nous en parlerons. Des sextos comme moyen de stimulation et de connexion, oui nous en parlerons mais est-ce la priorité pour exprimer ses désirs ? La sexualité est à un carrefour : notre histoire, notre corps, notre vision du couple, notre image du sexe, notre culture…

C’est pourquoi lui donner du sens à travers une introspection personnelle est nécessaire pour l’équipe de jemeclateaulit.
Prets à nous suivre ?

Quel est ton avis : le sexe est-il un ingrédient dans ta recette de développement personnel ?

Exister vraiment, c’est s’autoriser à être soi-même en toute circonstance.

Laurence Maron
About The Author

Claire

Femme libre qui essaye de vivre selon ses principes parce que c'est tellement mieux d'être soi ! Cheffe d'entreprises, maman accomplie, sportive à ses heures et qui aime vibrer au lit et dans la vie !

Leave a Comment

*Please complete all fields correctly