Choisis ton orgasme parmi les 12 existant !

16 janvier 2020 / By Anne
ORGASME

Qui a dit qu’il n’y en avait qu’un type d’orgasme ?! Il est temps de remettre les pendules à l’heure, l’arbre au milieu de la forêt…. Parce qu’au final, ce qui est important est de trouver celui qui nous permettra d’être heureuse ! Ni vaginale, ni clitoridienne, sache que tu as dix autres possibilités pour atteindre l’extase !

L’orgasme clitoridien ou le vaginal tu les connais (de nom ou de plus près, on te le souhaites), mais savais-tu qu’il en existe dix autres prêts à te faire grimper aux rideaux ? Oui, dix AUTRES !!

Il est temps qu’on s’en parle non ? 

Mais tout d’abord, c’est quoi l’orgasme ? Selon Wikipedia, c’est une phase d’excitation sexuelle. Jusque là, rien de bien atypique. « L’orgasme libère notamment deux neuropeptides, l’ocytocine et la prolactine, qui provoquent une profonde sensation de bien-être. Il est d’ailleurs souvent synonyme de jouissance extrême. » C’est pour cela, qu’on cherche à l’atteindre ! Ces hormones qui nous rendent si heureuses et détendues (et moins calorique que le chocolat… Si je t’assure qu’il me rend heureuse et détendue ;-).


Avec cette définition, nous étions obligées de tester pour toi les 12 orgasmes possibles 😉 Bien, mieux que les 12 travaux d’Hercule !

Quoi que, Hercule a ses vertus !

Allez, on reprend les bases avec les orgasmes les plus connus, le clitoridien et le vaginal.

L’orgasme clitoridien

Lui, on est absolument sûre qu’il existe et si tu n’as jamais eu la chance de le connaitre, on t’apprend (entre milles autres merveilles) à découvrir ce bonheur dans nos accompagnements.
Cet orgasme est inné et instinctif mais de nombreuses femmes n’ont pas encore trouvé comment le déclencher. On l’obtient bien-sûr en stimulant le clitoris qui contient plus de 8 000 terminaisons nerveuses mais aussi en apprenant à lâcher prise (le gland d’un homme à titre d’information en a 4 000). Tu vois il y a de quoi faire ! Mais encore faut-il savoir le stimuler !
D’ailleurs tu savais que lorsque tu le stimules, ton clito double de volume ? 


Et encore on ne t’a pas tout dit, la petite glande clitoridienne que tu connais à l’extérieur de ton vagin n’est que la partie émergée de l’iceberg. En réalité, le prolongement de ton clitoris est 20 fois plus grand à l’intérieur de ton corps.

Et en parlant de ça, dernièrement on a eu la chance de pouvoir tester un jouet clitoralement époustouflant : le SONA Cruise qui a pris soin de notre clito comme aucun autre sextoys.
Il envoie des pulsations à la partie immergée de ton clitoris pour des sensations totalement inconnues jusque là.
Pas besoin de te préciser que celui-ci ne quitte plus notre table de chevet (enfin, si, du, moins régulièrement).

L’orgasme mixte

L’orgasme mixte s’obtient grâce à la stimulation simultanée du clitoris et du vagin.
Contrairement à ce qu’on a essayé de te faire croire, l’orgasme vaginal n’existe pas. Il est plus profond lorsqu’il est stimulé certes mais en réalité ce sont les supers pouvoirs du clitoris qui mène à l’extase.
Petite astuce : ose te caresser le clito pendant l’amour !

Finalement j’ai eu un orgasme. Mais mon docteur m’a dit que ce n’était pas le bon.

Woody Allen

L’orgasme multiple

Cet orgasme là s’atteint en mettant le cerveau en état de conscience modifié. Les sollicitations doivent être nombreuses pour que le cerveau ne sache plus où donner de la tête. Pour le provoquer demande à ton partenaire de te toucher, sucer, caresser, pincer, tirer, écarter les fesses, les seins, les cheveux, la bouche, le sexe pour mettre ton corps dans un état de stimulation intense. L’orgasme que tu vas ressentir est hyper intense et très complexe. Parfois je n’arrivais presque pas à me relever après l’acte tellement le shoot était puissant.
Personnellement, je ne l’ai pas atteint avec tous mes partenaires mais je me souviens très bien de ceux qui m’ont permis de le vivre 😉 et actuellement j’y travaille avec mon compagnon on est pas loin d’y arriver !


L’orgasme du point G

Encore une fois la seule stimulation de ce point mythique ne serait que la conséquence indirecte d’une stimulation indirecte du clitoris.
Par contre, ce sont les pressions sur ce point qui pourront te faire atteindre l’éjaculation féminine.
Pour le reconnaitre sache qu’il est à quelques centimètres de l’entrée de ton vagin, vers le bas ventre et a une texture plus spongieuse. Allez en route, va le chercher ! 

L’orgasme anal

De nombreuses terminaisons nerveuses se trouvent dans cette zone et intensifient grandement le plaisir ce serait dommage de s’en priver.
Souvent, il faut plusieurs essais pour commencer à l’apprécier . Dans tous les cas tu as besoin d’un partenaire doux et bienveillant qui respectera ton rythme. Utilise du lubrifiant et demande lui de simplement stimuler ta zone anale avec son doigt sans l’insérer au début, puis petit à petit, même si ça doit prendre plusieurs semaines d’essais.

Il y a fort à parier qu’au bout d’un moment tu ne puisses plus t’en passer !

L’orgasme vient du grec ὀργασμός / orgasmós, de ὀργᾶν / orgân qui signifie « bouillonner d’ardeur ».

L’orgasme baiser

Un baiser long, langoureux et sensuel peut t’emmener au septième ciel et déclencher des palpitations du clitoris.
Durant l’amour, il augmente significativement le plaisir et le désir ne t’en prive pas.


L’orgasme mental

On entre là plus dans la pratique du tantra, où la visualisation et la respiration vont te faire atteindre des sommets par la simple pensée. Seule ce n’est pas évident on t’y emmène dans nos accompagnements grâce à des méditations guidées orgasmiques.


L’orgasme du point A

Le point A serait positionné plus loin que le point G. Il procure apparemment aussi des orgasmes intenses mais j’avoue je ne l’ai pas encore découvert celui là. Hésite pas à laisser un commentaire si tu en sais plus que moi à son sujet ça intéresse tout le monde ici.

L’orgasme cervical

Alors celui là et moi on est pas vraiment pote, pas encore ! On a dit qu’on se disait tout non ?
Il s’obtient par une pénétration profonde qui vient toucher la paroi dure de l’utérus. J’ai essayé mille fois cela me déclenche une douleur plutôt désagréable (car il y a des douleurs agréables mesdames) à chaque fois. MAIS ! Je ne désespère pas j’ai tellement progressé dans ma pratique durant ma vie sexuelle que je ne désespère pas de trouver le truc. Il m’a bien fallut du temps pour kiffer autant la pénétration anale. Là aussi si tu as des conseils pour nous toutes sur cet orgasme là on est tout ouïe !


L’orgasme de l’urètre

L’orgasme peut éclater dans cette zone hyper sensible qui n’est que le prolongement de…..devinez quoi…..le clitoris ! Encore lui ! Il va peut-être falloir commencer à s’intéresser vraiment à lui tu ne crois pas ? 😉


En bref, le plaisir connait plusieurs formes et variations dont il serait dommage de se priver. Et vous l’avez compris le clitoris n’est jamais très loin.
Encore une fois, comme on ne cesse de le répéter à nos clientes accompagnées, le sexe ça s’apprend ce n’est pas inné !

Alors maintenant que vous en avez bien plus que 2 de possibles, jouissez Mesdames !

C’est Monsieur qui va devoir travailler son périné !

Si tu penses que tu as encore du plaisir à découvrir, tu es au bon endroit !

Tags
Blog Comments

Déclencher un orgasme chez la femme n’est pas chose simple, je dirais même qu’elle fait une partie du boulot si elle se connait bien.
Étant homme, je pense avoir bien cerné le point G (la noisette vers le haut), le point A (au fond, c’est bien ça ?) mais l’orgasme est parfois discret.

Il est bon d’avoir une relation suivie pour connaître ce qui fait réagir. Il faut que tous les mecs visualisent le clito en 3D dans Google Images pour bien comprendre comment il est implanté.
Dans l’acte en lui-même, notre pénis est un bon stimulant, certes …. mais quoi de mieux que d’avoir libéré le cerveau au préalable, le bien-être.
Invitez la masturbation dans vos pratiques, pour ma part mes doigts sont bien plus précis, délicats et endurants que mon attribut masculin.
A contrario, la pénétration a le charme d’être virile et intense, sur la fin c’est top ! Le frottement produit du plaisir, c’est tellement de ressentir son plaisir avec l’angle, la vitesse et la pression plutôt que jouer du marteau piqueur !

Pour terminer, mesdames vous pouvez vous caresser pendant la pénétration…. nous ne pouvons pas trop le faire et vous verrez que c’est extraordinaire !

Bons tests !
Dabbeliou (un garçon)

Leave a Comment

*Please complete all fields correctly